Conseils pratiques > Le jour de l'examen 

Le jour de l'examen

Le jour J,
essayez d'être détendu tout en gardant votre concentration !


Ne vous inquiétez pas néanmoins si le stress vous fait caler une première fois au démarrage : l'examinateur sait tenir compte de l'émotivité.

Si vous voulez savoir sur quels critères exactement vous jugera l'inspecteur au cours de l'examen, lisez en détail le chapitre correspondant : critères d'évaluation de l'examen.




Si vous ne pouvez pas vous rendre à la convocation :

Il vous faut prévenir le plus rapidement possible le service des examens par écrit en joignant une enveloppe timbrée libellée à vos nom et adresse pour une nouvelle convocation.

Si un empêchement sérieux survient au dernier moment, joignez en plus un justificatif d'absence (par un certificat médical, par exemple).

En cas d'excuse non valable, il vous faudra déposer une nouvelle demande de convocation.




En cas de réussite:

L'examinateur vous donnera un certificat provisoire de capacité valable 2 mois ; vous pourrez ensuite retirer votre permis définitif (voir : après l'examen).




En cas d'échec:

Vous devrez faire une nouvelle demande et reprendre sans doute quelques leçons…

L'admissibilité au Code donne le droit de passer l'examen de conduite 5 fois dans un délai de 2 ans (3 ans en cas d'apprentissage anticipé de la conduite) ; une période de 2 semaines au minimum doit s'écouler entre chaque essai.




Bon à savoir :

Si l'on passe un autre permis moins de 5 ans après avoir réussi un permis comprenant une épreuve de code, on est dispensé de l'épreuve théorique.

 




Liens