Conseils pratiques > Repos forcé 

Repos forcé

 

Vous êtes à la veille d’un long départ (vacances, déménagement, mutation, etc.) et ne pouvez malheureusement pas vous encombrer de votre vieille auto. Voici quelques précautions élémentaires à prendre pour ne pas retrouver une épave à votre retour…

Le vieil adage « … ne s’use que si l’on s’en sert» ne s’applique malheureusement pas à l’automobile. Bon nombre de composants d’une voiture redoutent autant les intempéries et l’inactivité que l’usure. Il convient donc de prendre les devants afin de conserver votre véhicule en état de marche et de repartir au quart de tour au moment voulu.

- Tout d’abord, choisissez le lieu ou vous allez entreposer votre auto. La voie publique est à exclure à cause des intempéries, mais surtout des amendes et autres enlèvements (la loi interdit un stationnement de plus d’une semaine). Choisissez un lieu privé, si possible couvert. Le mieux reste de stationner votre véhicule dans un parking sous-terrain ou un garage. L’avantage étant bien sûr l’absence d’intempéries et de variations importantes de température. Si vous ne pouvez garer votre engin qu’à l’extérieur, utilisez un liquide de refroidissement contenant de l’antigel (ne sait-on jamais).

- Occupez-vous ensuite de la batterie en débranchant au moins une des deux cosses (le moins). Attention, si votre véhicule est doté d’une alarme, demandez conseil à un spécialiste.

- Laissez le frein à main desserré afin de soulager son câble et ses garnitures. N’oubliez pas d’utiliser des cales afin d’éviter qu’elle ne se sauve.

- Surgonflez vos pneus afin de ne pas les retrouver à plat ou déformés.

- Recouvrez votre véhicule d’une bâche ou d’une couverture pour la protéger de la poussière. Si votre véhicule est d’une grande valeur, vous pouvez même investir dans une bulle sous vide d’air qui le préservera des effets du temps.

- Enfin, à votre retour, n’oubliez pas de rebrancher la batterie, vérifier les niveaux et regonfler les pneus. Et roulez doucement les premiers kilomètres afin de laisser le temps à la mécanique et aux accessoires de reprendre un rythme de fonctionnement normal.

Edouard Breton.

 




Liens